Tomates provençales

Tomates provençales

Pour 4 personnes

4 tomates de taille moyenne
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 gousse d’ail
Du persil
15 g de chapelure
Sel, poivre

1. Préchauffez le four à 180°C (Th 5)

2. Épluchez la gousse d’ail, coupez-la en deux puis retirez le germe. Lavez le persil et hachez-le finement avec l’ail.

3. Lavez les tomates et coupez-les en deux. Placez-les dans un plat. Badigeonnez-les (avec un pinceau) d’huile d’olive. Salez, poivrez, puis répartissez l’ail et le persil hachés.

4. Déposez un peu de chapelure sur chaque tomate et enfournez le plat pour 35 minutes de cuisson.

Apport par portion (110 g) :

40 Kcal
Protéines : 1 g
Glucides : 3 g
Lipides : 3 g

Information nutritionnelle

Mieux que toutes les crèmes anti-âge, la tomate et ses vertus sont un atout dans la lutte contre le vieillissement. Naturellement riche en lycopène, la tomate mi-fruit mi-légume est un concentré de santé. Comme elle est en prime faible en calories, on ne va pas s’en priver.

Puissant anti-oxydant, ce fameux lycopène qui donne sa couleur rouge à la tomate, s’attaque aux radicaux libres, responsables du vieillissement (en partie), de certaines maladies coronariennes et de certains cancers.

Pour bénéficier au maximum de son action il est conseillé de consommer les produits dérivés de la tomate (jus, ketchup, sauce, pâte de tomate) ou de la faire cuire. Présent dans l’enveloppe cellulaire de la tomate, le lycopène est libéré sous l’action de la chaleur. Les parois de l’enveloppe se brisent et le lycopène libéré peut donc être assimilé plus rapidement et plus facilement par l’organisme.

Pour les amateurs de tomate crue qui désirent tout de même avoir leur dose de lycopène, il faut choisir des tomates bien rouges et mûres et les accompagner d’un filet d’huile d’olive. Grâce à la Vitamine E présente dans l’huile, l’absorption du lycopène n’en sera que meilleure.

Mais aussi…

  • La tomate est également riche en vitamine A, B, C et E ainsi qu’en oligo-éléments (potassium) bons pour le fonctionnement rénal.
  • Sa peau et ses graines sont riches en fibres qui facilitent le transit intestinal. Si votre intestin est fragile, retirez-les pour ne manger que la chair de la tomate.
  • La tomate contient aussi, en plus petite quantité, du magnésium, du calcium, du fer, du zinc, du cuivre, du manganèse et de l’iode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *