Pâté végétal aux lentilles beluga et champignons

Print Friendly, PDF & Email

Pâté végétal aux lentilles beluga et champignons

Si une de vos résolutions cette année est de réduire votre consommation de protéines animales, cette recette est faite pour vous !

Ce pâté végétal est à base de lentilles beluga et de champignons. En plus d’être facile et rapide à réaliser, il est délicieux !

Ici, il est accompagné d’une salade de carottes, betteraves rouges, noix et chèvre frais.

Riches en antioxydants, en fibres, vitamines et minéraux, ces recettes contiennent des éléments essentiels pour détoxifier les organes après les fêtes.

Ingrédients du pâté végétal

50 g de lentilles beluga (env. 100 g cuites)
1 c. à café bouillon de légumes
1 gousse ail
1 oignon
1 c. à soupe huile d’olive
100 g de champignons cuits (ici mélange champignon de paris frais et cèpes surgelées)
2 branches thym
1 pincée muscade
sel
poivre

1. Rincez et égouttez les lentilles. Les faire cuire dans 3 fois leur volume d’eau avec le bouillon de légumes. Portez l’eau à ébullition puis laissez cuire 25 minutes.

2. Faites chauffer l’huile d’olive et faites blondir l’ail haché, l’oignon et les champignons. Laissez cuire jusqu’à évaporation de l’eau des champignons.

3. Égouttez les lentilles et ajoutez-les au mélange d’ail, oignon et champignons. Ajoutez le thym, la muscade, le sel et le poivre.

4. Dans un robot multifonction, mixez le mélange selon vos souhaits. Pour la texture « pâté », mixez par à-coups jusqu’à obtenir une mixture qui se tient. Le but étant que celle-ci s’agglomère comme du pâté.

5. Servez le pâté sur des tranches de pain aux céréales grillées par exemple.

Si comme ici, vous souhaitez accompagner ce pâté végétal d’une salade haute en couleur et riche en antioxydants, il vous suffit de râper des carottes (ici 2 oranges, 1 jaune et 1 violette) et deux betteraves rouges crues. Assaisonner d’une vinaigrette à base d’huile d’olive et de vinaigre (ici Melfor), ajouter quelques cerneaux de noix et du fromage de chèvre frais.

Les bienfaits de la betterave

Des propriétés anticancer

Des études ont démontré que la betterave permet de lutter contre l’apparition de certains cancers (foie, poumon et peau) grâce notamment à la bétacyanine, le pigment qui lui confère sa couleur rouge. Ses propriétés anticancer sont également dues à sa richesse en composés antioxydants : vitamines A, C et E ainsi que le sélénium. Cette synergie permet de lutter efficacement contre les radicaux libres, des toxines qui provoquent le vieillissement des cellules. A noter que la betterave est un des légumes ayant le meilleur pouvoir antioxydant.

Une alliée du transit

Riche en fibres (environ 2g pour 100g), la betterave aide à réguler le transit intestinal. Toutefois, si vous présentez des problèmes intestinaux et êtes sujets aux ballonnements, il est préférable de consommer la betterave cuite.

Un légume tonifiant et vivifiant

La betterave est un légume qui est revigorant ! Cette propriété est due à sa richesse en glucides : elle contient entre 8 à 10% de sucre, majoritairement du saccharose, d’où son effet stimulant sur la forme. Mais la betterave contient également de nombreux nutriments antioxydants, comme les vitamines A, B2, B9 et K. Ajoutons à cela qu’elle est riche en minéraux, notamment en magnésium (antifatigue, antistress et anti crampes), manganèse, fer, mais aussi du calcium, du phosphore (utilisé pour l’effort intellectuel) du cuivre et du zinc.

Par ailleurs, la betterave permet de couvrir une partie de nos besoins quotidiens en magnésium, avec une teneur de 6g pour 100g). En contenant tous ces minéraux essentiels au système immunitaire, la betterave est un formidable aliment qui revitalise, reminéralise l’organisme, tout en apportant un coup de fouet !

Une protectrice de la santé oculaire

Selon plusieurs études, des caroténoïdes présentes dans les feuilles de betterave (dont la lutéine), permettraient de lutter contre la déficience visuelle. En effet, la lutéine est une substance antioxydante qui permet de bloquer les radicaux libres avant qu’ils ne dégradent notre cristallin ou notre rétine. La betterave permettrait donc de réduire la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), mais aussi le risque de cataracte.

Une amie du coeur

La betterave est riche en potassium, avec un apport supérieur à 300 mg pour 100 g. Ce minéral est nécessaire à la régulation de la pression artérielle et la transmission de l’influx nerveux.

Consommation et précautions

La betterave peut être consommée crue ou cuite, en jus, en salade ou en potage. Il est conseillé de limiter sa consommation lorsque l’on prend des anticoagulants, en raison de sa forte teneur en vitamine K.

Quelques heures après avoir consommé des betteraves il se peut que vos urines prennent une couleur rougeâtre : pas de panique ! Cette coloration est due aux pigments (les bétalaïnes) contenus dans la betterave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *