Curry de poireaux, épinards et pommes de terre

Print Friendly, PDF & Email

Curry de poireaux, épinards et pommes de terre

Cette recette de curry est déclinable à l’infini. Vous pouvez utiliser les légumes de saison de votre choix et également remplacer les pommes de terre par des légumes secs (pois chiches, haricots rouges, lentilles, …)

Ingrédients pour 6 personnes

3 poireaux
500 g d’épinards frais
800 g de pommes de terre (ici Monalisa)
20 cl de lait de coco
30 cl d’eau
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 gousses d’ail
2 cm de gingembre
1 cuillère à soupe de curcuma
1 cuillère à soupe de curry madras doux
1 cuillère à café de curry  de hat yai (facultatif)
sel
poivre

1. Lavez les légumes. Coupez les poireaux en deux dans le sens de la longueur et émincez-les.

2. Épluchez les pommes de terre, lavez-les et coupez les en cubes.

3. Mixez l’ail et le gingembre.

3. Dans une grande casserole, faites revenir dans l’huile d’olive l’ail et le gingembre mixés ainsi que les épices et le poivre.

4. Ajoutez les poireaux, faites revenir 5 minutes puis ajoutez les pommes de terre. Salez puis ajoutez 30 cl d’eau.

5. Dans une autre grande casserole faites fondre les épinards (pas besoin d’ajouter de matières grasses), salez et poivrez.

6. Lorsque les pommes de terre sont cuites, ajoutez les épinards cuits et le lait de coco. Laissez encore cuire 10 minutes et c’est prêt !

J’ai accompagné ce curry de légumes verts et pommes de terre d’un mélange de riz basmati et de lentilles et d’un œuf au plat. Vous pouvez aussi le servir tel quel avec une viande ou un poisson.

Les bienfaits du curcuma

• La curcumine est anti-inflammatoire, antibactérienne et antioxydante. Pour accélérer l’assimilation de la curcumine, prévoir du poivre, du gingembre ou un peu d’huile au sein du même repas.
• Calme les troubles digestifs.
• Participe à la prévention du cancer (côlon, estomac, peau, sein, prostate, sang).
• Soulage les inflammations en tout genre (douleurs articulaires, diabète, hypercholesterolémie, hypertriglycéridémie)
• Participe à la prévention de la maladie d’Alzheimer, de l’infarctus et des infections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *