Korma végétarien

korma végétarien

Cette recette de korma végétarien est facile à réaliser. Elle  est à base de pommes de terre, légumes, petits pois et curry. Vous pouvez l’accompagner de riz basmati.

Pour 8 personnes

700 g de pommes de terre
3 carottes
1 poivron vert
1 poivron rouge
50 g de noix de cajou
200 g de petits pois surgelés
2 boîtes de tomates concassées (800 g)
1 oignon
4 gousses d’ail écrasées
25 g de gingembre frais râpé
1/2 cuillère à café de piment de Cayenne
3 cuillères à soupe de curry en poudre
100 ml de crème allégée
2 cuillères à soupe d’huile
sel et poivre
Coriandre fraîche ou persil

1. Faites chauffer l’huile dans une grande casserole sur feu moyen. Ajoutez l’oignon finement émincé, et mélangez jusqu’à ce qu’il devienne transparent.

2. Ajoutez le gingembre et l’ail, puis poursuivez la cuisson 1 minute. Incorporez ensuite les pommes de terre coupées en petits cubes, les carottes en rondelles, les noix de cajou pilées au mortier, et les tomates concassées. Ajoutez 40 cl d’eau. Assaisonnez avec le sel, le poivre, le piment et le curry. Faites cuire à découvert sur feu moyen jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Mélangez régulièrement.

3. Incorporez les petits pois, les poivrons coupés en lamelles, et la crème liquide. Réduisez à feu doux, couvrez et laissez mijoter 10 minutes. Garnissez de coriandre fraîche ou de persil pour servir.

Apport par portion (320 g) :

220 Kcal
Protéines : 6 g
Glucides : 29 g
Lipides : 8 g

J’ai trouvé cette recette sur le blog une plume dans la cuisine. J’ai modifié certaines quantités.

Information nutritionnelle :

Avec près de 50 % de lipides, la noix de cajou est très énergétique : 630 kcal aux 100 g. Les trois quarts de ces graisses sont insaturées et contribuent à réduire le taux sanguin de LDL-cholestérol (« mauvais cholestérol »). La noix de cajou contient néanmoins près de 10 % d’acides gras saturés qui, au contraire, ont tendance à augmenter le LDL-cholestérol. La noix de cajou doit donc être consommée en quantité très raisonnable (10 à 20 g) en cas de surpoids ou d’hypercholestérolémie.

Sa teneur en protéines est assez élevée, proche de celle de la viande, mais de qualité moindre pour la croissance ou l’entretien de la masse musculaire.

La noix de cajou présente des teneurs remarquables en minéraux et oligoéléments, en particulier, potassium, magnésium, calcium, fer, zinc, et cuivre.

Elle est riche en vitamines du groupe B, notamment B1, B6 et B9 (très importante pour les jeunes mamans).

À savoir : la noix de cajou salée est riche en sodium, elle ne convient pas en cas d’hypertension artérielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *