Boulettes quinoa brocoli

Print Friendly, PDF & Email

Boulettes quinoa brocoli

Le quinoa, parfois surnommé « riz des Incas », est une graine originaire des Andes qui pousse sur les hauts plateaux du Pérou et de la Bolivie.

Depuis 10 ans, il est également cultivé en France en Anjou.

Il existe plusieurs façons de cuisiner cette graine que l’on peut servir en accompagnement, pour changer du riz, de la semoule ou des pâtes.

Ici, il est associé au brocoli, aux flocons d’avoine, aux œufs et aux épices pour pouvoir le façonner en boulettes.

La pleine saison du brocoli s’étend de juin à novembre. Hors saison, pour des raisons environnementales  mais également de saveurs et de santé, le brocoli surgelé d’origine française pourra être utilisé.

Ingrédients pour 20 boulettes

150 g de quinoa
400 g de brocoli (frais ou surgelé)
100 g de flocons d’avoine
3 œufs
Paprika
Épices cajun (facultatif)
Sel, Poivre

  1. Lavez et égouttez le quinoa. Mettez-le dans une casserole avec deux fois son volume d’eau. Portez à ébullition, couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 10 à 15 minutes. Salez.

La cuisson est parfaite quand la graine devient translucide et le germe blanc fait une spirale à l’extérieur de la graine.

  1. Faites cuire le brocoli à l’eau ou à la vapeur.
  1. Mélangez tous les ingrédients et mixez-les ensemble.
  2. Façonnez des boulettes et déposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfournez-les 20 minutes dans un four préchauffé à 200 °C ou faites-les cuire à la poêle dans un peu d’huile d’olive.

Ces boulettes s’accompagnent très bien d’une sauce tomate par exemple.

Vous pouvez la réaliser vous-même. Pour cela, faites revenir un oignon et de l’ail mixés dans une cuillère à soupe d’huile d’olive puis ajoutez deux ou trois boîtes de tomates concassées. Assaisonnez de sel, de poivre, et ajoutez les herbes et les épices que vous aimez. Ici, j’ai utilisé de l’origan et des épices cajun.

Pourquoi manger des fruits et légumes de saison ?

1. C’est bon pour nos papilles

Un fruit ou un légume de saison, c’est une explosion de saveurs en bouche garantie ! Si vos produits poussent au soleil, avec le temps nécessaire à leur maturation, alors ils auront plus de goût que les autres. Cultivés hors saisons, leurs saveurs ne sont pas aussi intenses car ils auront mûri pendant le transport et non dans la nature ! Manque de rayons UV, manque de temps pour se développer, ces fruits et légumes n’auront pas eu la chance de vous révéler tous leurs charmes. Une tomate au goût “d’eau” en hiver, ça vous parle ?

2. C’est bon pour la santé

Dame Nature a pensé à tout : à chaque saison, des fruits et légumes qui répondent à nos besoins nutritionnels. En hiver, notre corps réclame davantage de nutriments qu’en été pour affronter le froid. C’est pourquoi ils sont tous saturés en minéraux et vitamines comme les pommes de terre, les carottes ou les oranges. Quand l’été approche, ce sont des fruits et légumes légers et gorgés d’eau que l’on récolte pour hydrater notre organisme. Enfin, les produits de saison sont chargés en antioxydant : les manger renforce donc notre système immunitaire.

3. C’est bon pour la planète et le porte-monnaie

Premièrement, cultiver un produit qui n’est pas de saison peut pousser les agriculteurs à utiliser des engrais chimiques pour compenser les conditions climatiques, ce qui a un très mauvais impact environnemental. Aussi, lorsque vous achetez un produit qui n’est pas de saison en France, celui-ci peut venir de loin. Non seulement l’acheminement qui se fait par avion, bateau ou camion pollue, mais les coûts de transports sont répercutés sur votre ticket de caisse. Evitez donc de manger des tomates ou des courgettes en hiver : celles-ci ne seront pas très bonnes et elles vous coûteront plus cher.

Les bienfaits nutritionnels du quinoa

Le quinoa contient près de 20% de protéines de très bonne qualité (renfermant les 8 acides aminés essentiels que notre corps ne sait pas synthétiser).

Il est donc un aliment de choix pour les végétaliens.

Par ailleurs, il est riche en fer et contient du calcium, du magnésium et des vitamines B, C et E.

Cette graine a aussi pour qualités d’être très digeste, sans gluten et pauvre en lipides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *